OK
Logo hifamilies mobile
  • Logo hifamilies
    Connexion

    Bébé 0-3 ans

    Gastro-entérite : faire face à la diarrhée de bébé

    Bébé 0-3 ans

    Gastro-entérite : faire face à la diarrhée de bébé

    Gastro-entérite : faire face à la diarrhée de bébé

    La gastro-entérite chez bébé est une infection intestinale caractérisée par des diarrhées, des nausées voire des vomissements et de la fièvre. Cette infection, principalement causée par un virus, sévit tout au long de l’année avec une recrudescence en hiver. Le principal danger : la déshydratation.

    Gastro-entérite : une cause de la diarrhée chez bébé

    La gastro-entérite est une des causes principales de la diarrhée aiguë chez le jeune enfant. Lorsqu’une diarrhée dure plus de trois semaines, on parle de diarrhée chronique. Une intolérance ou une allergie alimentaire peuvent en être la cause.

    Qu’est-ce qu’une gastro-entérite ?

    La gastro-entérite est une inflammation du système digestif. 50 à 80% des diarrhées aiguës de l’enfant sont d’origine virale. Des bactéries, lors d’une intoxication alimentaire, ou encore des parasites, peuvent également en être la cause. Les rotavirus sont les germes les plus souvent rencontrés. Très contagieux, on les retrouve dans les selles et dans l’environnement. Les symptômes apparaissent rapidement et disparaissent généralement au bout de 72 heures.

    Les bébés et les jeunes enfants sont plus particulièrement touchés par les épidémies à rotavirus. Leur système immunitaire est plus fragile. Ils découvrent le monde grâce au toucher et sont donc particulièrement vulnérables aux virus. La vie  en collectivité ne fait qu’aggraver ce phénomène.  A la crèche, à l’école, et même à la maison, les tout-petits se contaminent facilement par simple contact, et en portant leurs mains et les objets à la bouche.

    Les symptômes de la gastro-entérite chez bébé

    La gastro-entérite cause de multiples symptômes facilement reconnaissables : nausées, vomissements, fièvre, crampes abdominales, diarrhées et coliques. Soyez attentifs à votre enfant : il se manifeste souvent par une agitation et se tortille en cas de crampes digestives. Par ailleurs, bébé peut pleurer, présenter de la fièvre, et perdre l’appétit.

    Il est important de se laver les mains régulièrement pour réduire le risque de transmission des agents pathogènes. A l’eau et au savon, ou avec une solution désinfectante, le lavage des mains doit être méthodique. Pour plus d’informations, consultez nos articles sur le sujet :

    Gastro-entérite du bébé : quand s’alerter ?

    La diarrhée peut être inquiétante chez l’enfant si les symptômes ne régressent pas au bout de 48h. Par ailleurs, si votre enfant vomit, présente de la fièvre, si l’émission de selles liquides est supérieure à 3 par jour et si les selles sont sanglantes ou glaireuses, une consultation médicale s’impose.

    Les conséquences de la gastro-entérite chez le nourrisson

    Une diarrhée abondante chez l’enfant peut rapidement provoquer une déshydratation et une perte de sels minéraux. Les vomissements sont un facteur aggravant.

    Il est important que votre enfant continue à boire. Quel que soit son âge, son organisme a besoin d’absorber l’équivalent de ce qu'il élimine via les diarrhées et les vomissements. L’eau est le constituant majoritaire du corps et représente environ 75% du poids d’un nourrisson ! En outre, les électrolytes tels que le sodium (Na), le potassium (K), les chlorures (Cl), ou les citrates sont essentiels au bon fonctionnement des cellules de l’organisme. Les glucides, quant à eux, sont des sources vitales d’énergie. C'est pourquoi les solutés de réhydratation sont les plus adaptés pour réhydrater bébé.

    Les signes d’alertes

    Diarrhée bébé

    Le poids de votre enfant est un bon indicateur de son état d’hydratation. Durant les épisodes diarrhéiques, il est important de peser bébé toutes les 4 heures. Une perte de poids supérieure à 5% témoigne d’une déshydratation importante et nécessite une évaluation hospitalière.

    Par ailleurs, si la perte dépasse les 10%, consultez rapidement les urgences ! Dans ces cas graves,  réhydratez votre enfant avec une solution de réhydratation orale, et notez les quantités absorbées  ainsi que le nombre de selles émises si cela vous est possible.

    Les signes de déshydratation importante de bébé sont à connaître :

    • sa peau forme un pli persistant, lorsque vous la pincez entre votre pouce et votre index, au lieu de revenir en place immédiatement;
    • la fontanelle, c’est-à-dire l’espace mou entre les os du crâne qui ne sont pas encore soudés, peut aussi se creuser;
    • ses mains et ses pieds sont parfois décolorés : c’est ici un signe de forte gravité et il s’agit d’une urgence vitale.

    Les solutions pour palier la déshydratation chez l’enfant

    Réhydrater votre enfant ne se résume pas à lui donner de l’eau. L’apport en électrolytes et en glucides est tout aussi important. La réhydratation doit être mise en place dès que possible, même dans l’attente d’une consultation médicale. Elle s’effectue avec des solutés de réhydratation orale (SRO).

    Des solutions de réhydratation

    En cas de nausées, une grande quantité de liquide peut dégoûter votre enfant. Sa réhydratation doit se faire régulièrement, par petites gorgées voire à la cuillère. On peut aussi donner des solutions de réhydratation orale froides pour limiter les vomissements.

    Des solutions de réhydratation orale sont disponibles en pharmacie, et sont remboursables sur prescription médicale si votre enfant a moins de 5 ans. Il vous suffit de verser 200 mL d’eau dans le biberon ou le verre de votre enfant, puis de diluer le contenu d’un sachet de SRO. En cas de doute, conformez-vous à la notice ou interrogez votre pharmacien. N’ajoutez rien au mélange : ni sel, ni sucre, ni aucun autre produit. La solution fournit tous les sels minéraux et les sucres nécessaires à une bonne réhydratation.

    Au début, il est indiqué de donner le SRO plusieurs fois par heure. Par la suite, laissez bébé boire autant qu’il le souhaite en lui présentant régulièrement le biberon, la tasse ou le verre jusqu'à amélioration des symptômes ou selon les recommandations de votre médecin. Après reconstitution, la solution se conserve 24h maximum au réfrigérateur.

    A défaut de SRO, il est commun d’utiliser du cola battu à la fourchette pour retirer les bulles. Il est cependant loin de remplir les exigences d’une réhydratation optimale. Les boissons à base de cola sont beaucoup trop sucrées et leur concentration en sels minéraux n’est  pas la plus adaptée. Le cola light est encore moins conseillé. En outre, ces boissons pourraient même aggraver la diarrhée dans certains cas car leur osmolarité est trop élevée.

    Si le cola battu permet de patienter, administrez à votre enfant du SRO le plus tôt possible afin de lutte contre la déshydratation. Pensez à conserver une boite de SRO en permanence dans votre armoire à pharmacie.

    Si le bébé est allaité, poursuivre l’allaitement maternel en alternance avec le SRO. Le lait maternel favoriserait la guérison de la diarrhée aiguë.

    Du lait en poudre sans lactose adapté aux diarrhées du nourrisson

    Lors des gastro-entérites, les cellules de la muqueuse intestinale sont altérées par l'inflammation. Ce phénomène entraîne un déficit en lactase, l'enzyme qui digère le lactose. Bébé présente ainsi une intolérance temporaire aux produits laitiers.

    Des substituts de lait sans lactose, adaptés aux épisodes diarrhéiques et recommandés sous avis médical, sont spécialement conçus pour les nourrissons de 0 à 12 mois ayant des diarrhées banales, aiguës ou des gastro-entérites.

    La composition protéique de ces substituts est proche de celle du lait maternel. Les apports nutritionnels et énergétiques du nourrisson sont ainsi garantis. Vous pouvez même utiliser ces substituts sans lactose alors que vous allaitez, mais que bébé refuse le sein. Attention, cela ne vous dispense pas de donner du soluté de réhydratation !

    Des aliments adaptés pour les plus grands !

    En cas de diarrhée, les choix alimentaires permettent de diminuer le transit intestinal de votre enfant.

    Privilégiez :

    • les aliments à base de céréales raffinées (pâtes et pain blanc) ainsi que le riz blanc;

    • les poissons et viandes maigres (poulet sans peau et jambon sans couenne);

    • les carottes cuites, bananes mûres, et compotes de pomme et de coing.

    Après disparition des symptômes, poursuivez ce régime durant quelques jours supplémentaires.

    Vous pouvez aussi donner à votre enfant des compléments alimentaires probiotiques disponibles en pharmacie. Composés de bonnes bactéries, ils permettraient de reconstituer la flore intestinale. Les familles des Lactobacilles et des Bifidobactéries, notamment,  protégeraient et reconstitueraient la flore intestinale. Par ailleurs, des levures telles que Saccharomyces boulardii auraient un effet barrière, c’est-à-dire qu’elles empêcheraient les agents pathogènes de se développer localement en cas d'épisodes infectieux.

    Contributeurs

    • Rédacteur Hi Families,

    Publié le : 4 Décembre 2017

    Tags :

    Le bon shopping avec les Laboratoires Gilbert :

    (1)En plus du lait, l'eau est la seule boisson indispensable. Bouger, jouer est indispensable au développement de votre enfant. www.mangerbouger.fr

    Découvrez aussi...

    Hygiene nasale bebe

    Rhume et hygiène nasale des tout-petits

    Jusqu’à un an les bébés respirent exclusivement par le nez dont la morphologie est incomplète. Encombré, il devient très vite gênant. Un lavage du nez diminue les symptômes d’un rhume et une hygiène nasale régulière est un bon moyen de tenir les rhumes éloignés des nourrissons.

    Publié le : 27 Octobre 2017

    Lire la suite

    Tags : bébé rhume lavage nasal sérum physiologique

    Rhume enfant

    Laver les mains de bébé : le geste essentiel contre les microbes

    Votre enfant découvre le monde en touchant et en mettant des objets à la bouche. C’est ainsi que les microbes s’accumulent tout au long de la journée sur les mains de bébé. Sans un lavage régulier des mains, bébé risque de tomber malade.

    Publié le : 18 Octobre 2017

    Lire la suite

    Tags : propreté santé quotidienne hygiène prévention

    Voir tous les articles Bébé 0-3 ans

    Back top
    Suivez-
    nous
    Club fidélité Himums Club fidélité Himums