OK
Logo hifamilies mobile
Logo hifamilies picto
Newsletter
Connexion
Logo hifamilies
Connexion

Vie de famille

Le fonctionnement de la médecine chinoise

Vie de famille

Le fonctionnement de la médecine chinoise

Le fonctionnement de la médecine chinoise

La médecine chinoise s'est exportée jusqu'en Europe. Des médecins occidentaux font d’ailleurs le choix d’aller en Chine pour compléter et élargir leur formation médicale. Préventive, la médecine chinoise est axée sur l’équilibre du corps et du mental. Jingfei Zhu, une expatriée chinoise qui travaille dans le domaine de la santé naturelle en France, explique le fonctionnement et les différentes pratiques de la médecine chinoise.

Médecine traditionnelle chinoise : la consultation chez le médecin

Pour établir le bilan d’un patient, le médecin chinois utilise la « méthode des quatre temps »  (Sì Zhěn). Dans les ouvrages de médecine chinoise, on parle alors de Wàng, Wén, Wèn et Qiè.

Pour faire son diagnostic, le médecin fait une consultation qui se déroule en quatre étapes :

- Wàng. C’est l’observation. Cette phase consiste à observer l’aspect corporel et spirituel du patient : son visage, son teint, sa langue, ses membres, ses ongles, son comportement physique et mental, son expression verbale…

- Wén. C’est l’examen audio-olfactif. Le médecin écoute les sons émis par le patient : la respiration, la voix, les borborygmes. Il fait aussi attention à ses odeurs corporelles.

- Wèn. C’est l’interrogation. Le médecin pose des questions et discute avec son patient de son cadre de vie, ses habitudes, son hygiène de vie, son environnement familial...

- Qiè. C’est la prise de pouls. Elle permet au praticien d’analyser plus précisément le déséquilibre du patient.

Lorsque le médecin a terminé son diagnostic, il réalise le bilan santé. Selon Jingfei Zhu, ce dernier est « classé selon les 8 règles » (ba gang) :

- Yin/Yang (calme/énergie),

- Biao/Li (externe/interne),

- Han/Re (froid/chaud),

- Xu/Shi (vide/plénitude).

Le praticien synthétise ensuite ces informations afin de déterminer le traitement ou le soin adapté.

La médecine traditionnelle chinoise se traduit par différentes pratiques. Elles ont pour objectif de permettre au corps de retrouver son équilibre, le Yin (le calme et la lune) et le Yang (l’énergie et le soleil).

 

Les différentes techniques utilisées en médecine chinoise :

- La pharmacopée chinoise est riche en matière première comme des plantes, voire même des insectes pour élaborer des remèdes. Elles permettent d’élaborer des remèdes à base de plantes ou même d’insectes.

- Le massage chinois Tuina. C’est une forme de massage qui permet d’examiner le corps par le touché, de trouver les parties congestionnées et de les remettre en place.

- La réflexologie plantaire. C’est un massage qui s’appuie sur les terminaisons nerveuses du pied. Une terminaison nerveuse correspond à un organe précis. En massant le pied, le praticien cible l’organe qui nécessite un soin.

- L’acupuncture. Le médecin positionne de fines aiguilles sur les points vitaux du corps. Cette technique permet de soulager des douleurs ou encore de travailler sur des pathologies chroniques.

- Les ventouses. Le praticien travaille sur les points vitaux le long de la colonne vertébrale. Les ventouses sont des bulles de verre, chauffées et mise en place le long de la colonne. Cette thérapie permet de retirer l’excédent d’humidité dans le corps, considéré comme néfaste.

- La diététique chinoise. Elle est articulée autour de l’hygiène alimentaire. Il s’agit d’équilibrer son alimentation afin de favoriser la circulation des énergies.

- Le qi gong. Cette gymnastique traditionnelle combine le travail de la respiration et de la concentration à de lents mouvements. Cette gymnastique peut notamment avoir un but préventif, curatif ou de bien-être.

Jingfei Zhu : « Un médecin chinois se doit de maîtriser l’ensemble de ces techniques, puisqu’elles sont complémentaires et se combinent les unes aux autres pour obtenir un traitement efficace. »

Formation en médecine chinoise : l’attrait des Européens

Jingfei Zhu : « La médecine traditionnelle chinoise se focalise sur la cause. ». C’est une médecine de terrain qui prend en charge le patient dans sa globalité. Elle est complémentaire à la médecine occidentale qui s'intéresse plus à trouver la cause de la pathologie au niveau local, d'un organe. C'est pourquoi ces deux pratiques cohabitent en Chine.

Beaucoup d’Européens, étudiants ou médecins, viennent se former au sein des facultés chinoises. Aujourd’hui, les universités chinoises de médecine donnent des cours qui sont spécialement dédiés aux praticiens européens.

Contributeurs

  • Rédacteur Hi Families,
  • Jingfei Zhu, Responsable marketing Santé naturelle & Médication familiale Laboratoires Gilbert

Sources

Principe d’heures biologique & détox des organes en médecine chinoise

- l'horloge biologique

- esthétique holistique

- principes de santé

Publié le : 19 Juin 2017

Tags : médecine étrangère journaliste interview santé

Découvrez aussi...

Tiques 1920x440 2

Tiques : des morsures vectrices de maladies

Du printemps à l'automne, c'est la saison des tiques. Ce parasite de la peau se nourrit de notre sang et de celui des animaux. Les morsures de tiques ne sont pas anodines : elles peuvent transmettre la maladie de Lyme et d'autres pathologies.

Publié le : 1 Août 2019

Lire la suite

Tags : santé famille

Dermatite atopique 1920x440

Dermatite atopique : une peau hyper-réactive

La dermatite atopique est une maladie de peau qui apparaît le plus souvent chez le nourrisson. Découvrez les mesures d’hygiène et les traitements qui permettent d’espacer les poussées d’eczéma de la dermatite atopique.

Publié le : 15 Novembre 2019
Révisé le : 15 Novembre 2019

Lire la suite

Tags : santé famille

Voir tous les articles Vie de famille

Back top
Suivez-
nous
Club fidélité Himums Club fidélité Himums