OK
Logo hifamilies mobile
Logo hifamilies picto
Newsletter
Connexion
Logo hifamilies
Connexion

Vie de famille

L'hygiène nasale des français

Vie de famille

L'hygiène nasale des français

L'hygiène nasale des français

8 Français sur 10 ne se nettoient pas l’intérieur du nez en dehors de problèmes nasaux. Qu’en est-il de vos habitudes d’hygiène nasale ? Une étude IPSOS a été réalisée pour connaître les us et coutumes des français en matière d’hygiène nasale.

L’hygiène nasale, un nez ça se lave ?

Le lavage de nez s’effectue avec de l’eau salée car le plasma sanguin de notre corps est composé d’une solution salée dosée à 9 g par litre.


Pour une hygiène quotidienne, il est préférable d’utiliser de l’eau salée qui ait la même concentration que notre sérum corporel, c'est-à-dire isotonique, pour éviter tout échange éventuel par osmolarité.

L’eau de mer prélevée dans les océans se caractérise par une concentration en sel autour de 35g par litre en moyenne. Sa concentration est donc diminuée pour atteindre celle de notre plasma sanguin. Cette eau de mer isotonique contient donc  du chlorure de sodium (le sel) mais aussi des sels minéraux et des oligoéléments (fer, zinc, iode, Cuivre, sélénium, manganèse, magnésium…)

Ces oligoéléments ont des propriétés intéressantes comme par exemple :

  • Le cuivre : il est anti-infectieux, anti-inflammatoire et stimule les défenses immunitaires
  • Le manganèse : il possède des propriétés antiallergiques
  • Le soufre : il est régénérant cellulaire, détoxifiant, et permet d’éviter les récidives d’épisodes infectieux

L’eau de mer isotonique et le sérum physiologique ont donc la même concentration en sel. Il existe différentes possibilités pour se laver le nez avec une solution saline isotonique :

  • Le sérum physiologique qui est constitué de chlorure de sodium (Na-Cl) vendu principalement sous la forme d’unidoses.
  • L’eau de mer isotonique qui est constituée aussi de chlorure de sodium, plus des oligoéléments. On la retrouve sous forme de sprays et aussi d’unidoses.

L’hygiène nasale en France

Rhumes et rhinopharyngites tous concernés

Selon l’étude ipsos réalisée en 2015, 96% des français affirment souffrir occasionnellement de rhumes ou de rhinopharyngites, et 78% au moins une fois par an.

L’hygiène nasale est surtout utilisée en traitement

1 français sur 2 déclare se laver parfois l’intérieur du nez, en majorité lors de rhumes. En effet, 8 français sur 10 ne pratiquent pas l’hygiène nasale en dehors d’une pathologie ORL.

78% déclarent avoir observé une amélioration plus rapide de la congestion nasale et des autres symptômes associés. Parmi les solutions proposées, ce sont les sprays d’eau de mer qui sont le plus plébiscités.

Malgré les bénéfices qu’elle apporte, l’hygiène nasale au quotidien ne répond pas à un besoin, elle n’est donc pas pratiquée aussi souvent qu’elle le devrait.

prevention rhume

Les enfants sont les champions de l’hygiène nasale

Plus l’enfant est âgé, moins le nez est lavé !

Les parents se sentent plus concernés par l’hygiène nasale de leur enfant que par la leur: 82% affirment laver l’intérieur du nez de leur enfant de moins de 3 ans. 72 % le font pour leur enfant âgé de 3 à 6 ans et seulement 61 % affirment que leurs enfants de 6 à 12 ans se lavent le nez.
Chez les moins de 3 ans, ce sont les dosettes de sérum physiologique et le mouche bébé les plus utilisés. Après 6 ans ce sont les sprays d’eau de mer qui sont plébiscités.

L’hygiène nasale surtout pratiquée en cas de rhumes et rhinites

Le lavage de nez est quotidiennement réalisé quand les enfants sont malades, et souffrent de pathologies ORL. Là encore, plus l’enfant est jeune, plus il est fréquemment renouvelé dans la journée.


Les bénéfices observés sur les enfants et les plus cités sont principalement un nez moins bouché et une respiration libérée.


En prévention, les parents se préoccupant de l’hygiène nasale de leur enfant sont moins nombreux, et seulement 18% des enfants âgés de 6 à 12 ans le font comme un geste d’hygiène qui est réalisé dans ce cas une fois par semaine pour la majorité.

L’hygiène nasale en dehors de nos frontières

Il existe peu  de données comparatives sur l’habitude de se laver le nez ou non dans le monde. Quelques différences sont néanmoins rapportées.

Un usage bien ancré dans les Pays de l’Est et les Pays scandinaves

L’hygiène du nez est largement popularisée dans les Pays scandinaves et les Pays de l’Est. Dans ces derniers et notamment en Pologne, il existe une « culture du sel » : les grottes de sel où l’on pratique l’halothérapie (thérapie par le sel) sont très répandues. C’est d’ailleurs en Russie que les premières grottes de sel sont apparues, on s’y allonge pendant plusieurs heures pour respirer l’air ambiant. L’halothérapie améliorerait le confort respiratoire dans certaines affections pulmonaires et nasales.

Un geste d’hygiène porté par la tradition en Inde

En Inde, la tradition Ayurveda promeut le lavage nasal depuis des générations.

Quelles que soient vos habitudes, l’hygiène du nez, en complément de l’hygiène des mains, constituent les bases de la prévention des pathologies hivernales.

Contributeurs

  • Rédacteur Hi Families,

Publié le : 10 Octobre 2017

Tags : eau de mer lavage nasal sérum physiologique rhume Hygiène nasale

Publicité

Le bon shopping avec les Laboratoires Gilbert :

* Ce dispositif médical est un produit de santé qui porte au titre de la réglementation le marquage CE. Lire attentivement les instructions avant utilisation. Demandez conseil à votre pharmacien.

Découvrez aussi...

Tiques 1920x440 2

Tiques : des morsures vectrices de maladies

Du printemps à l'automne, c'est la saison des tiques. Ce parasite de la peau se nourrit de notre sang et de celui des animaux. Les morsures de tiques ne sont pas anodines : elles peuvent transmettre la maladie de Lyme et d'autres pathologies.

Publié le : 1 Août 2019

Lire la suite

Tags : santé famille

Tiques 1920x440 1

Les 7 conseils de prudence anti-tiques

Les morsures de tiques sont parfois vectrices de maladies. Pour s'en prémunir durant la belle saison, toute la famille peut adopter les bons réflexes pour éviter de se faire piquer. Découvrez les 7 conseils de prudence anti-tiques !

Publié le : 1 Août 2019

Lire la suite

Tags : santé famille

Voir tous les articles Vie de famille

Back top
Suivez-
nous
Club fidélité Himums Club fidélité Himums