OK
Logo hifamilies mobile
Logo hifamilies picto
Newsletter
Connexion
Logo hifamilies
Connexion

Enfant

Comment traiter les poux chez les enfants sans agresser le cuir chevelu

Accueil > Enfant > Comment traiter les poux chez les enfants sans agresser le cuir chevelu

Enfant

Comment traiter les poux chez les enfants sans agresser le cuir chevelu

Comment traiter les poux chez les enfants sans agresser le cuir chevelu

Lutter contre la prolifération des poux et lentes est une problématique à laquelle tout parent est confronté un jour ou l’autre. Parasite commun dans les cours d’école, le pou a traversé les âges. Épouillage manuel, traitements à base d’actifs chimiques, solutions anti-poux naturelles... l’homme lutte depuis toujours contre ce parasite. Quelle est l’évolution des traitements contre les poux ? Quels sont les traitements actuels efficaces contre les poux et lentes ? Existe-t-il un produit naturel contre les poux ? Quelle prévention pouvez-vous mettre en place pour lutter contre les poux ?

Comprendre les poux et lentes

L’histoire des poux est antérieure à celle des Hommes. Des études scientifiques l’ont mis en exergue. Plus de 65 millions d’années en arrière, le pou colonisait déjà des espèces animales préhistoriques, avant même que les dinosaures ne s’éteignent. En se rapprochant un peu plus dans la frise chronologique de la Terre, les poux infestaient les gorilles, il y a 2 millions d’années… Science et Avenir a d’ailleurs fait un article sur ce sujet, si vous voulez en savoir plus.

Celui qui s’intéresse à vos enfants est le pou de tête, ou Pediculus humanus capitis. Ayant une espérance de vie entre 6 et 8 semaines, cet insecte se nourrit uniquement de sang. On dit qu’il est hématophage. Le pou évolue sur le cuir chevelu, à un endroit compris entre 28° et 32°C avec un taux d’humidité idéal.  Il vient se mettre, en règle générale, près du cuir chevelu, derrière les oreilles ou au niveau de la nuque.

Avant de devenir un pou, il prend la forme d’un œuf de couleur caramel qui devient blanc à l’éclosion, au bout d’environ 7 jours. Cet œuf, dénommé lente, est solidement fixé à moins d’un millimètre de la racine du cheveu.

Lorsqu’elle éclot, la lente s’est transformée en une nymphe qui va muer trois fois avant de devenir un pou et être en mesure de se reproduire. Ce stade dure environ 10 jours.

Par la suite, un pou femelle à la capacité de pondre 3 à 10 lentes par jour pendant près de 3 semaines.

Symptômes et transmission des poux chez l'enfant

Vous avez vu que les poux se nourrissent de sang. A cet effet, ils font des micro-morsures et injectent de la salive. Résultat, cela provoque des démangeaisons. Donc, le symptôme pour savoir si votre enfant a des poux est mécanique : il se gratte.

Si votre enfant a des poux, c’est qu’ils ont été transmis. Comme les poux ne sautent pas et ne volent pas, le premier mode de transmission est le contact direct de tête contre tête. Mais, la transmission indirecte est également possible. Elle se fait alors par l’intermédiaire de bonnets, d‘écharpes, de literies, de brosses, à la piscine (le pou est un bon nageur)…

En finir avec les poux

L’évolution des traitements contre les poux

Comme on peut le voir chez les singes encore aujourd’hui, la première méthode pour éliminer les poux était l’épouillage naturel, en enlevant les poux un par un. L’apparition des premiers peignes fins anti-poux, une technique plus rapide, est estimé à environ 9 500 ans avant JC.

Les premiers traitements chimiques apparaissent dans les années 60 et 70. Ils contenaient notamment des insecticides et/ou des ovicides comme le pyrèthre (issu du chrysanthème) ou le malathion. Cependant au fur et mesure, les poux ont développé une résistance à ces actifs chimiques.

Ainsi, au début du XXIe siècle, de nouveaux produits sont apparus. Cette fois-ci, ils sont développés à base d’actifs naturels ou de silicone, dont le résultat est d’asphyxier les poux par une action mécanique et non pas neurotoxique.

Le traitement efficace contre les poux et lentes

Pour lutter contre les poux et les lentes, de nouveaux traitements ont été développés au début des années 2000. Il faut les utiliser dès que l’infestation est avérée. Prenez l’exemple du soin traitant Parasidose*. Sans insecticide chimique, ce traitement agit de façon mécanique par asphyxie sur les poux et les lentes en obstruant leurs voies respiratoires. Ce soin permet ainsi d’éviter le risque de résistance des poux et d’être parfaitement adapté pour les enfants.

Traiter les poux avec des huiles essentielles

Certaines huiles essentielles sont reconnues pour avoir une action contre les poux. C’est notamment le cas de l’huile essentielle d’arbre à thé, de l’huile essentielle de lavande officinale et de l’huile essentielle de géranium.

Les huiles essentielles sont très concentrées et certaines sont contre-indiquées aux enfants et aux femmes enceintes. En plus de lire impérativement les précautions d’emploi avant toute utilisation des huiles essentielles, il faut respecter certaines règles. Demandez à un médecin ou un pharmacien spécialisé en aromathérapie avant de les utiliser.

Prévenir la prolifération des poux et lentes

Même s’il provoque des démangeaisons, le pou de tête est inoffensif. Il ne transmet pas de maladie, il ne correspond pas à une mauvaise hygiène…Il faut en revanche vérifier que les lésions dues au grattage ne s’infectent pas. Pour rappel, le pou ne peut pas sauter, ni voler, mais se propage le plus souvent par le contact de tête contre tête et par l’échange d’affaires (bonnets, écharpe…). Le pou se plaît particulièrement dans l’environnement de votre enfant, en milieu scolaire, dans les crèches et les colonies de vacances... Plus il y a d’enfant dans un microcosme, plus le pou a l’occasion de se propager.

Sachant qu’un pou peut survivre 48h sans se nourrir et une lente environ 6 jours, la prévention est le meilleur moyen de prévenir l’infestation ou la ré-infestation des poux :

- Eviter les contacts tête contre tête.
- Inspecter régulièrement la tête de vos enfants.
- Attacher les cheveux longs.
- Ne pas ranger les affaires de tous les enfants au même endroit.
- Rester en contact avec l’école pour savoir s’il y a des risques d’infestation.
- Prévenir si vos enfants sont infestés.
- Traiter vos chambres avec un spray dédié au traitement de l’environnement (taies d’oreillers, draps housse, couettes, pyjamas, peluches et tous les vêtements type bonnets, écharpes, manteaux…).
- Traiter votre salle de bain avec un spray dédié au traitement de l’environnement (serviettes, tapis de bains, peignoirs, brosses, bandeaux…).
- Traiter votre salon avec un spray dédié au traitement de l’environnement (canapé, coussins, tapis…).
- Traiter votre voiture avec un spray dédié au traitement de l’environnement (sièges, sièges enfant…).

*Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Lire attentivement la notice avant utilisation. Demandez conseil à votre pharmacien. A partir de 3 mois.

 

Contributeurs

  • Rédacteur Hi Families,

Publié le : 14 Février 2017, révisé le : 3 Septembre 2018

Tags : enquête enfant santé familiale Poux

Publicité

Le bon shopping avec les Laboratoires Gilbert :

* Ce dispositif médical est un produit de santé qui porte au titre de la réglementation le marquage CE. Lire attentivement les instructions avant utilisation. Demandez conseil à votre pharmacien.

Découvrez aussi...

Prevention des poux chez les enfants

Nos astuces pour prévenir les poux

Une épidémie de poux gangrène l’école et vous souhaitez éviter que votre enfant soit infesté. Découvrez nos astuces anti-poux pour stopper la contamination. Les actifs naturels peuvent avoir raison des poux et des lentes.

Publié le : 21 Septembre 2017

Lire la suite

Tags : Lentes rentrée enfant prévention Poux

Bandeau allergies enfants

Allergies chez les jeunes enfants, on peut les prévenir !

Vous n’en sortez pas ! Votre bébé enchaîne les rhumes de l’hiver, avec les rhinites du printemps, et les otites estivales... Stop ! Cette hyper sensibilité de la sphère ORL n’est pas une fatalité. On peut, on sait les prévenir. Le Dr Benoît Lamblin, ORL, vous dit tout !

Publié le : 2 Mars 2017

Lire la suite

Tags : allergies alimentation rhume

Voir tous les articles Enfant

Back top

Publicité

Publicité

Encart himums
Bloc colonne pdv
Suivez-
nous
Club fidélité Himums Club fidélité Himums