OK
Logo hifamilies mobile
Logo hifamilies picto
Newsletter
Connexion
Logo hifamilies
Connexion

Vie de famille

Le bio en alimentaire, c’est quoi ?

Vie de famille

Le bio en alimentaire, c’est quoi ?

Le bio en alimentaire, c’est quoi ?

L'agriculture et l'élevage biologiques sont à la mode et pour cause : les produits bio sont meilleurs pour la santé et pour l'environnement ! Les aliments bio sont produits selon des règles européennes précises. Apprenez comment reconnaître les produits biologiques dans les rayons.

La production des aliments bio

En pleine croissance, l'agriculture biologique répond à une réglementation européenne dédiée (règlement CE n°834/2007). Tous les opérateurs du bio, qu'ils soient producteurs, transformateurs, ou encore importateurs, doivent se soumettre à une certification auprès d'un organisme indépendant agréé par l'INAO (Institut national de la qualité) qui contrôle leur activité (la liste est consultable ici).

La France est la 3e surface de l'Union Européenne en agriculture bio, et la 7e du monde. Ce marché préserve l'agriculture locale puisque 69% des produits bio consommés en France sont français !

La culture des végétaux bio

Pour obtenir une plante bio, il faut absolument que les semences ou les plants soient eux-mêmes bio. Autrement dit, la plante mère de la semence ou du plant doit elle-même être issue de l'agriculture biologique. Les pesticides de synthèse sont interdits dans la production bio : c'est une recherche de gestion durable pour l'agriculture et d'amélioration de la santé des consommateurs (voir « Les bénéfices d'une alimentation bio » ci-dessous).

Il s'agit d'un cercle vertueux : l'agriculture biologique ne dépend pas de l'agriculture conventionnelle pour produire ses semences. Il existe en effet une filière de semences biologiques dont les spécificités répondent aux exigences du bio. Cependant, on trouve quelques dérogations à cette règle pour des cas bien spécifiques de légumes difficilement reproductibles.

Les OGM, Organismes Génétiquement Modifiés, sont strictement interdits dans le bio.

L'élevage des animaux bio

Pour répondre aux exigences de la filière bio, les animaux d'élevages certifiés bio sont nourris avec une alimentation elle-même issue de l'agriculture biologique. Ce système permet à nouveau de garantir l'indépendance du bio vis-à-vis de l'agriculture conventionnelle.

Certaines règles sont par ailleurs indissociables de l'élevage des animaux certifiés bio :

  • les petits sont nourris au lait maternel si les conditions le permettent, et le gavage des animaux est interdit ;
  • les animaux profitent du cadre extérieur dès que les conditions le permettent : les élevages hors-sol et en batteries sont donc interdits ;
  • l'espace intérieur des animaux leur offre suffisamment de place pour se mouvoir, un paillage adéquat ainsi qu'une luminosité et une aération suffisantes. La densité animale dans les bâtiments est donc limitée ;
  • les traitements hormonaux sont interdits, ainsi que le clonage et le transfert d'embryons. Si les conditions le permettent, l'usage des médecines douces est favorisé.

Pour plus de précisions, un cahier des charges français (homologué par un arrêté) vient compléter le règlement européen et dicte les modalités de production des espèces animales.

Les bénéfices d'une alimentation bio

Plusieurs études montrent l'impact positif de l'agriculture et de l'élevage biologiques sur l'environnement et la santé.

Les bénéfices sur la nature et les consommateurs

En interdisant l'usage des produits chimiques de synthèse pour traiter les cultures (pesticides), l'agriculture biologique tend à :

  • améliorer la qualité de l'environnement, notamment des ressources naturelles comme les eaux souterraines et superficielles et les sols, et de la biodiversité ;
  • améliorer la santé des consommateurs : d'après l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), l'exposition professionnelle à certains pesticides aurait un lien direct avec le développement de certains cancers du sang (lymphomes, myélomes), de la prostate, ou de la maladie de Parkinson. L'exposition aux pesticides pourrait aussi impacter le développement des enfants à naître.

En se plaçant du côté du consommateur, le constat serait aussi édifiant. Une étude menée par l'INRA montrerait une diminution de 25% du risque de cancers (tous les types sont confondus) chez les consommateurs réguliers d'aliments issus de l'agriculture et de l'élevage biologiques !

Des aliments de meilleure composition

Saviez-vous que l'agriculture biologique pouvait avoir un impact sur la valeur nutritionnelle des aliments ? Une étude menée par l'Anses en 2003 (Agence nationale de sécurité sanitaire) montre en partie les bénéfices nutritifs d'une alimentation bio :

  • Les animaux bio, élevés à l'air libre et se nourrissant mieux, offrent une viande plus riche en acide-gras poly-insaturés.
  • Les œufs, eux aussi, gagnent en qualités nutritives lorsqu’ils proviennent de la ponte de poules élevées en plein air. Leurs jaunes présentent des acides gras de qualité, ils sont notamment plus riches en omégas 3. C’est surtout la nourriture donnée aux poules qui permet d’offrir ces profils nutritionnels intéressants. Une poule élevée en plein air consommera différents végétaux, mais aussi des gastéropodes (escargots, limaces), des insectes… Les critères imposés par l’élevage biologique offrent une garantie supplémentaire à cette offre nutritionnelle : les graines et végétaux qui leur sont donnés à manger sont potentiellement plus riches en omégas 3 ;
  • L'agriculture biologique permettrait d'avoir une teneur plus élevée en anti-oxydants (notamment en vitamine C et en polyphénols) dans les légumes et les fruits.

Les produits bio, comment les reconnaître ?

Pour vous repérer entre les produits bio et les produits issus de l'agriculture ou de l'élevage conventionnels, il vous faut détenir les clés de l'étiquetage.

Les logos et mentions du bio en alimentaire

Bien que facultatif, on trouve souvent sur les produits certifiés bio le logo « AB ». Il s'agit d'une marque française de l'Agence Bio appartenant au ministère de l'agriculture. Le logo de l'Union Européenne, nommé « eurofeuille », est quant à lui obligatoire et conditionne le respect du règlement européen en matière d'agriculture biologique.

Ces logos indiquent par ailleurs que les produits :

  • sont 100% bio ;
  • ou contiennent au moins 95% d'ingrédients bio dans les produits transformés. Les 5% restants correspondent à des ingrédients non disponibles en bio et sont alors autorisés par le cahier des charges.

D'autres logos d'organismes certificateurs indépendants (9 sont reconnus) peuvent être apposés sur l'emballage (logo « Ecocert », « Certipaq », ou encore « Bureau Veritas Certification » par exemple). Ces organismes complètent parfois le règlement européen par un cahier des charges privé.

Sous les logos, on trouve une mention de certification suivie d'un code « FR-BIO-XX ». Ce code est propre à l'organisme certificateur agréé. Le pays d'origine apparaît si au moins 98% des ingrédients sont originaires de ce pays, sinon les mentions « UE » et/ou « NON-UE » sont apposées.

Le bio dans les établissements de restauration

Quand on ne peut pas manger chez soi, manger bio peut sembler difficile. Il existe pourtant un cahier des charges (homologué par un arrêté) dédié à la restauration hors du domicile et à caractère commercial. Les restaurateurs qui veulent proposer des aliments et plats issus de l'agriculture et de l'élevage biologiques, sont notifiés à l'Agence bio.

Il définit trois niveaux d'implication des restaurateurs dans l'alimentation biologique :

  • une ou plusieurs denrées (ou ingrédients) sont biologiques ;
  • des plats voire des menus sont bio ;
  • le restaurant n'offre que du bio.

Excepté pour le premier cas, ces restaurateurs doivent être certifiés par un organisme indépendant en tant que préparateurs. Ils peuvent communiquer sur cette activité en apposant le logo « AB », mais pas l'eurofeuille.

Vous pouvez retrouver les restaurateurs qui proposent de l'alimentation biologique sur l'annuaire de l'Agence bio !

Contributeurs

  • Rédacteur Hi Families,

Publié le : 2 Décembre 2018

Tags : santé famille

Publicité

Le bon shopping avec les Laboratoires Gilbert :

(1) En plus du lait, l'eau est la seule boisson indispensable. Bouger, jouer est indispensable au développement de votre enfant. www.mangerbouger.fr

Découvrez aussi...

Masque argile 1920x440

Le masque d'argile : un soin visage au naturel

Terre de bienfaits, l'argile est un atout cosmétique aux multiples vertus. Verte, blanche, rose... il en existe de toutes sortes pour réaliser un masque d'argile. Découvrez comment les utiliser pour un soin visage naturel à la maison !

Publié le : 30 Septembre 2019

Lire la suite

Tags : beauté argile vie de famille

Huiles 1920x440

Les huiles, un trésor pour la peau et les cheveux !

Pas facile de choisir une huile pour sublimer le corps, le visage ou les cheveux ! Entre les nombreuses huiles végétales et les huiles minérales, les compositions et les vertus diffèrent. Certaines sont des trésors pour la peau et les cheveux, voici comment bien les choisir et les utiliser.

Publié le : 27 Août 2019

Lire la suite

Tags : cheveux massage huiles végétales beauté famille peau

Voir tous les articles Vie de famille

Back top
Suivez-
nous
Club fidélité Himums Club fidélité Himums