OK
Newsletter
Connexion
Connexion

Vie de famille

Constituer une trousse de secours

Vie de famille

Constituer une trousse de secours

Constituer une trousse de secours

Se constituer une trousse de secours permet de soigner les petits bobos ou de répondre aux urgences plus sévères. Les trousses de premiers secours personnalisées vous accompagnent à la maison, en voiture, en randonnée ou en voyage, et s’adaptent même aux tout-petits avec la trousse de secours de bébé. Découvrez comment les composer.

Pourquoi se constituer une trousse de secours

Avoir une trousse de secours à portée de main, c’est répondre à deux types de besoins : 

  • aux besoins bénins, pour soigner les « petits bobos » et éviter les complications éventuelles. Une petite plaie lors d'une séance de bricolage pourrait s’infecter par exemple.
  • aux véritables urgences, pour porter les premiers soins après un accident de la route, un accident du travail ou lors de la pratique d’un loisir, éviter un choc anaphylactique (réaction allergique grave qui peut engager le pronostic vital), stopper une crise d'asthme, ou encore une hypoglycémie du sujet diabétique.

Votre trousse de secours permet de répondre à deux règles essentielles au secourisme :

  • vous protéger vous-même et protéger la victime (grâce aux gants, masque, couverture de survie...) ;
  • effectuer les gestes de premiers secours (antiseptique, garrot, bandage, médicaments...).

Toujours dans votre poche ou votre sac, votre téléphone portable ne fait pas partie en tant que tel de la trousse de secours. C’est pourtant un outil précieux qui fonctionne presque en tout point du territoire national ! Il permet de répondre à deux autres règles du secourisme :

  • demander de l'aide aux services de secours (pompiers 18, samu 15, police 17, numéro unique des urgences sur le territoire européen 112, samu social 115), à des proches, ou à des professionnels de santé de proximité ;
  • apprécier l'état de la victime : si vous ne pouvez pas effectuer cette mission par vous-même, les numéros précédents vous permettent d'être mis en relation rapidement avec des professionnels de l'urgence qui vous guideront dans la démarche des premiers secours.

Attention, même les petites plaies ou brûlures légères doivent être par la suite évaluées par un professionnel de santé. Des complications sont possibles telles que des surinfections.

Composer une trousse de secours personnalisée

Il existe des trousses de secours déjà constituées et disponibles en pharmacie. Cependant, on y trouve généralement le strict minimum et elles ne conviennent pas pour toutes les situations. N’hésitez pas à les compléter en fonction des besoins.

A la maison, votre trousse de secours personnalisée est souvent la plus exhaustive : elle peut prendre de la place et rester dans la salle de bain. Mais si vous voyagez en voiture ou à l'étranger, ou que vous randonnez, il faudra sélectionner les produits et ustensiles réellement essentiels. Bébé vous accompagne en déplacement ? Pensez à lui : les tout-petits ont aussi droit à leur propre trousse de secours !

Découvrez comment composer chacune de ces trousses de secours pour ne rien oublier.

SOMMAIRE

La trousse de premiers secours à la maison

La trousse de secours pour bébé

La trousse de secours pour la voiture

La trousse de secours de voyage

La trousse de secours en randonnée

Trier la trousse de secours

Il est nécessaire de trier régulièrement votre trousse de secours. L'idéal serait de faire le tri au moins une fois par an à la même période afin d'y penser, et juste avant de partir en voyage. Cette bonne résolution vous permettra : 

  • d'écarter les médicaments périmés qui possèdent leur propre filière de tri Cyclamed® : rapportez-les en pharmacie. Les emballages cartons des médicaments peuvent cependant être mis directement dans le sac jaune du tri sélectif. Pensez aussi à vérifier les dates de péremptions des compresses, bandes et pansements ! Cela peut vous paraître futile, mais au-delà de cette date, le fabricant ne garantit plus la stérilité du matériel, son intégrité, et la qualité de la colle des pansements ;
  • de renouveler les stocks afin d'avoir le nécessaire pour pouvoir intervenir à tout moment ;
  • de responsabiliser les membres de la famille, y compris les adolescents et éventuellement les grands enfants, au bon usage et à l'importance de cette trousse. Savoir où elle se trouve et ce qu’elle contient permet d’agir rapidement. Sensibilisez votre conjoint(e) à la reconstitution de cette trousse après utilisation, promettez-vous de ne pas l'utiliser pour des futilités au risque de ne pas disposer de matériel en temps voulu…

La trousse de premiers secours à la maison

A la maison, votre trousse de premiers secours reprend tous les besoins de base. Comme on ne la transporte pas, elle peut se permettre de prendre un peu de volume et de poids. En plus d'une couverture de survie, on retrouve le nécessaire pour :

  • Soigner une plaie : un antiseptique cutané en spray ou en unidoses pour une conservation plus longue, des compresses stériles, des pansements prédécoupés, du sparadrap hypoallergénique, des bandes extensibles, des ciseaux à bouts ronds, une pince à épiler pour retirer les échardes ou fragments de verre par exemple, gants à usage unique. Si la plaie est abondamment hémorragique, c'est-à-dire qu'elle saigne beaucoup sans s'arrêter, un coussin hémostatique d'urgence permet de comprimer la plaie.
  • Soigner une brûlure : une crème ou un gel spécial pour apaiser les brûlures et hydrater intensément la peau après refroidissement sous l'eau froide, tulle gras.
  • Soulager une piqûre ou un coup : Notamment si vous disposez d'un jardin, une crème ou un gel apaisant vous permet de soulager les piqûres d'insectes comme les moustiques ou les hyménoptères (guêpes, abeilles...), n'oubliez pas de désinfecter ! Contre les coups, votre pharmacien pourra vous conseiller des pommades ou gels antalgiques. Le tire-tique est indispensable.
  • Prendre la température : thermomètre médical rectal/buccal ou sans contact à infra-rouge.
  • Lutter contre une hypoglycémie : il est parfois utile de pouvoir resucrer rapidement une personne n'ayant pas mangé depuis un trop long moment, et même vital lorsqu'il s'agit d'une personne diabétique sous traitement hypoglycémiant. Des morceaux de sucre, de la confiture ou du miel conviennent parfaitement.
  • Administrer les médicaments urgents : des antalgiques et antipyrétiques pourront vous être conseillés par votre médecin ou votre pharmacien en cas de douleurs ou de fièvre. D'autres traitements essentiels pour lutter contre les crises de certaines pathologies doivent être à portée de main à la maison : médicaments anti-asthmatiques, anti-allergiques, anti-diabétiques...

Attention, porter les premiers secours ne vous dispense pas de demander l'avis à un professionnel de santé a posteriori, voire d'alerter les secours le cas échéant.

La trousse de secours pour bébé

Bébé aussi a droit à sa trousse de secours ! Il s’agit de rassembler ici les produits qui lui sont propres et adaptés.

  • Le carnet de santé de bébé : il rassemble les antécédents de maladies, les vaccinations effectuées, les observations du suivi pédiatrique…
  • Des dosettes de sérum physiologique, utiles pour laver les yeux, le nez, les oreilles, ou encore les petites plaies. Regardez notre vidéo tuto sur L'hygiène des yeux, du nez et des oreilles de bébé.
  • Un mouche-bébé pour désencombrer le nez de bébé qui ne peut pas se moucher efficacement jusque 3 ans. Regardez notre vidéo tuto pour Désencombrer le nez de bébé avec un mouche bébé.
  • Le nécessaire pour soigner une plaie : antiseptique cutané, compresses stériles, sparadrap, bandes extensibles, ainsi qu’une paire de ciseaux à bouts ronds pour ne pas risquer de le blesser, et une pince à épiler.
  • Un médicament antalgique et anti-pyrétique (qui luttent contre la fièvre) sur les conseils de votre médecin, ainsi des sachets de réhydratation orale (SRO) pour lutter contre la déshydratation en cas de diarrhées notamment. Pour en savoir davantage, lisez nos articles Gastro-entérite : faire face à la diarrhée de bébé et La poussée dentaire : comment soulager bébé.
  • Une pommade pour soulager les bleus, les bosses
  • Un thermomètre pour prendre sa température.
  • Du coton, du savon.

La trousse de secours pour la voiture

En voiture, votre trousse de secours ne peut pas prendre trop de place. Vous vous limiterez au nécessaire pour agir sur des urgences vitales et graves, notamment en cas d'accident de la route, et aux petits désagréments du voyage. Elle comprend :

  • La couverture de survie et éventuellement une attelle gouttière pour l'immobilisation de membres.
  • Le nécessaire pour soigner une plaie : antiseptique cutané, compresses stériles, sparadrap, bandes extensibles, coussin hémostatique d'urgence, garrot, gants à usage unique, pince à épiler.
  • Un médicament anti-nauséeux sur les conseils de votre médecin ou de votre pharmacien, ainsi que le traitement urgent lors des crises de certaines pathologies pour les personnes atteintes (asthme, diabète, allergies sévères...).

Attention, les médicaments ne doivent pas être exposés à des températures élevées. Disposez-les à l'abri du soleil lors du transport, et ne les conservez pas dans votre véhicule au-delà du voyage.

La trousse de secours de voyage

Quand on voyage, il faut tout compresser dans une ou deux valises. Votre trousse de secours sera légère mais comprendra certains indispensables :

  • La couverture de survie.
  • Le nécessaire pour soigner une plaie : antiseptique cutané, compresses stériles, sparadrap, bandes extensibles, coussin hémostatique d'urgence, garrot, gants à usage unique, pince à épiler.
  • Un tire-tique, un répulsif cutané anti-moustiques et de la crème solaire si nécessaire. Pour davantage de renseignements, vous pouvez lire nos articles Se préparer contre les moustiques pour voyager dans un pays exotique et La protection solaire

Attention, les contenances sont limitées lorsque vous les gardez en cabine lors d'un voyage en avion. Les flacons ne doivent pas dépasser 100 mL chacun, et doivent être rangés dans une pochette transparente fermée d'une contenance d'1 L au maximum (une seule pochette par passager est tolérée). Les médicaments font figure d'exception et n'entrent pas dans cette limitation. La quantité nette totale (cabine et soute) ne doit pas dépasser 2 L par personne.

  • Des médicaments antalgiques, anti-nauséeux, anti-diarrhéiques et anti-paludéens si nécessaire sur les conseils de votre médecin ou de votre pharmacien. Pour les personnes atteintes de pathologies spécifiques (asthme, diabète, allergies sévères...), n’oubliez pas le traitement urgent de crise. En France, le circuit du médicament est un des plus sécurisé au monde grâce à la chaîne pharmaceutique. Ce système n’existe pas dans de nombreux pays, ce qui expose au risque d’acheter des contrefaçons. Dans le doute, préférez toujours emporter des médicaments vendus dans une pharmacie française plutôt que de vous approvisionner dans un pays étranger. N'oubliez pas de vous munir de vos ordonnances lors des voyages afin de justifier la prescription de vos traitements.
  • Des pastilles permettant la désinfection de l’eau pour les zones où l’eau risque d’être contaminée par des micro-organismes pathogènes. 

La trousse de secours en randonnée

Lors d'une randonnée, pas question de se surcharger. Pourtant, votre trousse de secours doit comprendre quelques indispensables :

  • La couverture de survie et éventuellement une attelle gouttière pour l'immobilisation de membres.
  • Le nécessaire pour soigner une plaie : antiseptique cutané, compresses stériles, sparadrap, bandes extensibles, coussin hémostatique d'urgence, garrot, gants à usage unique, pince à épiler.
  • Du sucre.
  • Un tire-tique, un répulsif cutané anti-insectes et de la crème solaire si nécessaire. Pour davantage de renseignements, vous pouvez lire nos articles Les moustiques, prévenir et soulager au naturel, Tiques : des morsures vectrices de maladies et La protection solaire.
  • Le traitement urgent des crises dues à certaines pathologies spécifiques (asthme, diabète, allergies sévères...).

Contributeurs

  • Rédacteur Hi Families,

Publié le : 16 Juin 2021

Tags : santé famille

Publicité

Le bon shopping avec les Laboratoires Gilbert :

* Ce dispositif médical est un produit de santé qui porte au titre de la réglementation le marquage CE. Lire attentivement les instructions avant utilisation. Demandez conseil à votre pharmacien.

Découvrez aussi...

Huile de chanvre, des bienfaits insoupçonnés pour la peau et les cheveux

Le chanvre possède de multiples vertus que l’on retrouve aujourd’hui dans de nombreux produits cosmétiques. Son huile se révèle comme un allié précieux pour nourrir, hydrater et apaiser sa peau et ses cheveux. On vous dit tout sur cette tendance.

Publié le : 10 Août 2021

Lire la suite

Tags : beauté santé familiale protection solaire

Les huiles, un trésor pour la peau et les cheveux !

Pas facile de choisir une huile pour sublimer le corps, le visage ou les cheveux ! Entre les nombreuses huiles végétales et les huiles minérales, les compositions et les vertus diffèrent. Certaines sont des trésors pour la peau et les cheveux, voici comment bien les choisir et les utiliser.

Publié le : 27 Août 2019

Lire la suite

Tags : cheveux massage huiles végétales peau famille beauté

Voir tous les articles Vie de famille

Suivez-
nous
Club fidélité Himums Club fidélité Himums