OK
Logo hifamilies mobile
Logo hifamilies picto
Newsletter
Connexion
Logo hifamilies
Connexion

Vie de famille

Tiques : des morsures vectrices de maladies

Vie de famille

Tiques : des morsures vectrices de maladies

Tiques : des morsures vectrices de maladies

Chaque année à la belle saison, les morsures de tiques font à nouveau parler d'elles. Ces parasites de la peau boivent le sang des animaux pour se nourrir, et peuvent transmettre la maladie de Lyme et d'autres pathologies. Découvrez comment sévissent les tiques et pourquoi la piqûre de tique est si redoutée !

La tique, un parasite qui se nourrit de sang !

La tique, improprement nommée « poux de bois », se nourrit de sang en parasitant de nombreux animaux (ses hôtes sont surtout des mammifères et des oiseaux). Dans le jargon scientifique, on dit que cet acarien est hématophage. Parmi les 41 espèces de tiques dénombrées en France, Ixodes ricinus est l'espèce de tique la plus courante.

A quoi ressemble une tique ?

Avez-vous déjà observé une tique à l'oeil nu ? Sans y faire attention, on pourrait l'assimiler à une petite araignée. On distingue essentiellement :

  • un corps protégé par une plaque dorsale dure et munie de 8 pattes ;
  • une tête essentiellement constituée d'un rostre, c'est-à-dire de pièces buccales ressemblant à un éperon.

Parmi les pièces buccales, on trouve deux chélicères, sortes de crochets capables de découper la peau de l'hôte, ainsi qu'un harpon denté (nommé hypostome) qui permet à la tique de s'ancrer durablement dans la peau de l'hôte. On peut parler de morsure ou de piqûre de tique.

Le développement et la morsure de la tique

Une tique vit environ 2 à 3 ans et passe par 4 stades de développement :

  • l'oeuf ;
  • la larve (0,5 à 1,5 mm) qui se nourrit en général du sang de petits animaux ;
  • la nymphe (1 à 3 mm) qui se nourrit volontiers du sang d'animaux petits ou moyens ;
  • l'adulte (environ 3 mm) qui effectue son repas plutôt sur des mammifères moyens ou grands comme l'Homme. Arrivées à ce stade, seules les femelles effectuent un troisième repas sanguin.

Attention, cette règle n'est pas absolue : l'Homme peut être mordu par une tique à tous les stades de développement !

A chaque stade de son développement, la tique a besoin d'effectuer un repas sanguin de 2 à 5 jours. Elle mord (ou pique) son hôte animal en enfonçant son rostre au travers de la peau. La morsure de la tique est quasiment indolore : pour se faire discrète, elle sécrète des substances anesthésiantes ! Simultanément, la tique cimente son emprise grâce à une sorte de colle.

Au moment de se détacher après un repas sanguin, la tique dissout sa colle puis se laisse tomber au sol pour muer. Elle se mettra ultérieurement en quête d'un nouvel hôte pour un nouveau repas sanguin. Une femelle adulte ayant effectué son repas sanguin sera fécondé puis pondra. Elle peut se gorger de sang jusqu'à atteindre 200 fois son poids initial !

Où et quand sévissent les tiques ?

Contrairement à une idée reçue, les tiques ne sautent pas ! Pour trouver un hôte, elles montent sur des brins d'herbe, des fougères, des broussailles... à une hauteur généralement inférieure à 1 mètre. Elles restent alors à l'affût du passage d'un animal à leur portée.

Les zones à risque de tiques

Les forêts, prairies, jardins et pâturages sont autant de territoires appréciés par les tiques pour leur richesse en herbes et broussailles, ainsi qu'en animaux.

Les tiques sont sensibles à certains paramètres climatiques :

  • à la température : elles sont actives au-dessus de 5°C ;
  • à l'humidité : elles ont besoin d'une hygrométrie élevée de l'ordre de 80 à 85%.

L'activité des tiques est maximale au printemps et à l'automne, mais le risque est bien présent également durant l'été. Cependant, plus en altitude, c'est l'été qu'elles sévissent davantage.

Certaines régions sont davantage infestées par les tiques (Alsace, Limousin, Rhône-Alpes...), mais ces acariens sont présents sur tout le territoire français.

Les populations à risque d'être infestées par les tiques

D'après Santé publique France, environ un quart de la population française aurait été mordu par une tique au cours de sa vie. Certaines populations sont plus touchées par les morsures de tiques :

  • Les professionnels du monde agricole (46,5% d’entre eux déclarent une morsure) ainsi que les personnes travaillant en forêt comme les bûcherons ou les gardes forestiers ;
  • Les personnes qui vivent en zone rurale (32,9% déclarent une morsure).

Attention, les tiques ne vous menacent pas seulement lors des randonnées : 17 à 47% des piqûres de tiques sont liées à la fréquentation d'un jardin, qu'il soit privé ou public !

Vous pouvez signaler une morsure de tique à l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) pour contribuer à améliorer la prévention en établissant une carte des signalements. Il vous est aussi possible d'envoyer les tiques qui vous ont mordues au laboratoire Tous Chercheurs de Nancy.

Les maladies transmises par les tiques

Dans le monde, les tiques sont le deuxième vecteur de maladies pour l'Homme après les moustiques.

C’est principalement en se détachant de son hôte après le repas sanguin qu'une tique infectée peut transmettre des agents pathogènes. Parmi les maladies transmises par les tiques, on trouve notamment :

  • La maladie (ou borreliose) de Lyme : Elle est due à une bactérie, Borrelia burgdorferi, présente en moyenne chez 13,7% des tiques (données Santé publique France). La maladie de Lyme débute parfois par l'apparition d'un érythème migrant. Il s'agit d'un cercle rouge sur la peau dans les semaines qui suivent la piqûre de tique. Des symptômes articulaires tels qu'une inflammation, ou encore neurologiques comme une paralysie faciale ou des fourmillements dans un membre doivent mener à consulter rapidement un médecin (pour la mise en place d’un traitement antibiotique si nécessaire). Pour plus d'informations, consultez Maladie de Lyme et prévention des piqûres de tiques de Santé publique France.
  • L'encéphalite à tiques : due à un virus, elle donne des symptômes grippaux, voire des atteintes neurologiques. Un vaccin est disponible pour les voyageurs en zone rurale des pays les plus touchés (Europe de l'Est, Europe Centrale, nord de l'Asie centrale, de la Chine et du Japon).
  • De nombreux autres virus, bactéries et parasites plus rares.

Il existe un risque de transmission de ces agents infectieux seulement 24h après la morsure de tique, c'est pourquoi il est important de retirer les tiques le plus vite possible en utilisant un tire-tique. L'idéal reste d’éviter les morsures de tiques ! Retrouvez tous nos conseils anti-tiques.

Contributeurs

  • Rédacteur Hi Families,

Publié le : 1 Août 2019

Tags : santé famille

Publicité

Le bon shopping avec les Laboratoires Gilbert :

** Utilisez les produits biocides avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et les informations concernant le produit.

Découvrez aussi...

Dermatite atopique 1920x440

Dermatite atopique : une peau hyper-réactive

La dermatite atopique est une maladie de peau qui apparaît le plus souvent chez le nourrisson. Découvrez les mesures d’hygiène et les traitements qui permettent d’espacer les poussées d’eczéma de la dermatite atopique.

Publié le : 15 Novembre 2019
Révisé le : 15 Novembre 2019

Lire la suite

Tags : santé famille

Dermatite de contact 1920x440

Comprendre l'eczéma de contact pour mieux le prévenir

Inflammation courante de la peau, la dermatite de contact est caractérisée par l'apparition d'eczéma. Si les expositions répétées à des allergènes en sont la cause, de nouvelles découvertes définissent le rôle du microbiote dans cette maladie cutanée. Découvrez comment prévenir l'eczéma de contact.

Publié le : 8 Novembre 2019

Lire la suite

Tags : santé famille peau atopie eczema microbiote

Voir tous les articles Vie de famille

Back top
Suivez-
nous
Club fidélité Himums Club fidélité Himums