OK
Logo hifamilies mobile
Logo hifamilies picto
Newsletter
Connexion
Logo hifamilies
Connexion

Bébé 0-3 ans

Tout savoir sur le besoin inné de succion du bébé

Bébé 0-3 ans

Tout savoir sur le besoin inné de succion du bébé

Tout savoir sur le besoin inné de succion du bébé

Pour calmer bébé, les parents peuvent répondre à son besoin de succion. Pouce, sein ou sucette sont capables d’apaiser votre enfant grâce à ce réflexe inné. Focus sur les rôles insoupçonnés de la succion chez bébé, et sur les erreurs à éviter !

Le besoin de succion, un réflexe inné chez bébé

La succion de bébé est un mécanisme qui remplit de nombreux rôles insoupçonnés. C'est un réflexe inné qui puise son origine avant la naissance et peut perdurer de nombreuses années et même parfois au-delà de 5 ans !

Les origines du besoin de succion

Alors qu'il est encore dans l'utérus de sa mère, un enfant suce déjà son pouce ! On parle de succion prénatale du pouce, qui apparaît vers la 10e semaine de grossesse. Ce phénomène est accompagné de déglutitions de liquide amniotique. C'est dans les 2 premières heures de la vie du nourrisson que ce réflexe de succion est à son maximum. Cette précocité permet une première tétée dans de bonnes conditions.

Il existe deux types de succions chez les nourrissons :

  • La succion dite « nutritive » quand bébé tête de façon efficace pour se nourrir. Il s'agit de longues salves de succions sans lâcher le sein ou le biberon, avec une déglutition à chaque succion.
  • La succion « non-nutritive » : les tout-petits et les prématurés font beaucoup de pauses lors des tétées. Ils font alors du "tétouillage" sans boire. Les mouvements de succion sont plus rapides, sans amplitude, en salves brèves séparées par de longues pauses et l'enfant déglutit rarement. Ce type de succion existe aussi en dehors de toute sensation de faim chez tous les nourrissons, pas que les nouveau-nés. Le sein, le pouce, la sucette ou le doudou permettent de répondre à ce besoin de succion non-nutritive.

La succion est un besoin inné chez tous les nourrissons. Après l'âge de 4 mois, il s'agit aussi d'un moyen de découverte de son propre corps, mais aussi du monde extérieur en portant les doigts et les objets à la bouche.

Entre 18 et 21 mois, on observe d'ailleurs un regain maximal du besoin de succion. Le toucher permet aussi à bébé de découvrir le monde : lisez notre article La peau du bébé, l'apprentissage du toucher.

Les rôles de la succion du nourrisson

La succion a plusieurs rôles dans la construction physiologique et psychologique de l'enfant :

  • Le rôle nutritif : Une tétée correspond à 4 ou 5 périodes de succions nutritives entrecoupées de périodes de succions non nutritives. Au début de la tétée, le rôle nutritif de la succion est maximal : le débit est fort et les déglutitions régulières. Au contraire, à la fin de la tétée, le débit est lent et les déglutitions sont moins fréquentes. Enfin, l’enfant ne fait plus que du « tétouillage », s’endort ou s’arrête de lui-même. 

Si vous allaitez, vous pouvez consultez le Guide sur l'allaitement de Santé Publique France.

  • Le rôle de régulation de la production de lait : la succion du sein entretient la fabrication du lait maternel. Les seins produisent en effet le lait en fonction des besoins de l’enfant et s’adaptent aux variations de son appétit.
  • Le rôle anti-stress et anti-douleur : lors de la succion, l'organisme du nourrisson sécrète des endorphines. Ces molécules sont des neurotransmetteurs capables de procurer une sensation de bien-être favorable à la détente et au sommeil, mais aussi de combattre la douleur (effet antalgique). Des études montrent que les soins médicaux sont plus faciles sur les nourrissons pendant une tétée : la douleur et le stress sont moins ressentis, et son rythme cardiaque diminue !
  • Le rôle d'apaisement : il répond aux mêmes mécanismes que précédemment. La succion calme bébé et le sécurise, elle apaise les tensions et les frustrations. C'est une source de satisfaction pour le nourrisson.
  • Le rôle de régulation de la déglutition et de la respiration : certains auteurs spécialisés présentent la succion du nourrisson comme un régulateur de la respiration buccale et de la déglutition, tant sur le rythme que sur les mouvements effectués par la bouche et le pharynx.
  • Le rôle social : l'interaction entre la mère et l'enfant lors de la succion du sein est une première forme de dialogue. A l'arrêt des succions, la mère change l'enfant de position, c'est un signe pour lui. L'enfant commence alors des échanges de regards avec sa mère, et répond même par des succions.
  • Le rôle de maturation psychique : le réflexe de succion participe à la bonne maturation psychique de l'enfant.

Le besoin de succion est naturel : il est important de répondre à ce besoin sans lutter contre ou tenter de le limiter. Cela risquerait en effet d'entraîner de la frustration, un inconfort voire un mal-être chez votre enfant.

Apaiser bébé grâce à la succion 

Le besoin de succion, s'il n'est pas assouvi, peut rendre bébé irritable. Grâce au rôle anti-stress de la succion, il est possible de calmer votre enfant naturellement.

Le pouce et les tétines

Si bébé pleure ou s'agite, il a peut être un problème : vous devez tenter de l'identifier avant de proposer la succion. Ce peut être la faim, une couche mouillée, un mal de ventre, une poussée dentaire... Si aucune cause ne semble évidente, vous pouvez lui donner une tétine, son pouce, votre doigt bien lavé, ou encore votre sein. Votre enfant sera rassuré et se calmera grâce aux pouvoirs anti-stress de la succion. Choyez-le en lui parlant avec une voix douce.

Pour que bébé puisse se calmer en toute autonomie et répondre à son besoin de succion, son pouce présente un avantage : il l'a toujours avec lui ! Cependant, un enfant qui commence à sucer son pouce le fera sur une longue période, parfois jusqu'à 6 ans.

Les tétines, aussi appelées sucettes ou encore tututes, permettent de pallier cet inconvénient : il est beaucoup plus facile de les faire disparaître pour en stopper l'usage. Mais au contraire de son pouce, bébé ne sait pas toujours les rattraper, notamment pendant la nuit : il vous fera sans doute lever au début pour que vous lui redonniez ! Saviez-vous que certaines sucettes sont phosphorescentes ? Elles brillent dans le noir et sont plus faciles à trouver.

Si vous souhaitez calmer bébé pour l'endormir, lisez notre article Savoir coucher bébé pour un meilleur sommeil.

Les erreurs à ne pas faire

La plupart du temps, les enfants se désintéressent progressivement de leurs tétines. Ce phénomène coïncide souvent avec l’entrée à la crèche ou à l’école : bébé se sociabilise et a désormais d’autres centres d’intérêt. L’école pose également ses propres règles et la tétine doit souvent rester à la maison. Passé l’âge de 3 ans, si bébé reste très attaché à sa sucette, ne le brusquez pas pour autant : il est possible qu’il ait besoin d’attention. Vous devez l’accompagner dans le sevrage de la sucette en lui expliquant qu’il grandit, mais ne jamais lui interdire.  En cas de doutes, vous pouvez en parler avec un pédiatre.

A contrario, le recours à la tétine ne doit pas être systématique pour pallier les besoins du quotidien. Au moment de déshabituer votre enfant de la tétine, il est important de s'adapter aux situations. La tétine devra progressivement disparaître pour limiter son usage aux pleurs et au sommeil. On pourra par exemple laisser la tétine dans le lit pour la reserver à la sieste et au coucher. Ce sont des situations pendant lesquelles le besoin de succion est maximal. Il sera ensuite plus facile pour votre enfant de s'en passer.

Durant le plus jeune âge, certains parents proposent systématiquement la tétée à leur enfant pour l'apaiser lors des pleurs. La succion nutritive obligatoire est une mauvaise idée : elle peut aboutir à une suralimentation.

Quand bébé commence à parler, ne le laissez pas avec le pouce ou la tétine dans la bouche lorsqu'il émet ses premiers mots. Soyez intransigeant : la succion simultanée pourrait troubler le développement du langage. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter la page Comprendre les troubles du langage oral de l'Assurance maladie.

 

Contributeurs

  • Rédacteur Hi Families,

Publié le : 26 Avril 2019, révisé le : 2 Septembre 2019

Tags : enfant nourrisson santé

Publicité

Le bon shopping avec les Laboratoires Gilbert :

Découvrez aussi...

Poussee dentaire 1920x440

La poussée dentaire : comment soulager bébé ?

La poussée dentaire du nourrisson provoque des symptômes désagréables. Les dents de lait percent les gencives, entraînent des douleurs et une mauvaise humeur de l'enfant. Des solutions naturelles existent pour soulager bébé de la poussée dentaire.

Publié le : 19 Novembre 2018

Lire la suite

Tags : enfant nourrisson

Protection solaire 1920x440 2

Bébé à la plage : les règles d'or pour le protéger !

Emmener bébé à la plage, c'est pouvoir profiter de la mer en famille pour mieux s'amuser. Attention, un nourrisson a une peau fragile et il est très sensible au soleil, aux fortes chaleurs, et à la déshydratation. Voici les règles d'or pour protéger bébé du soleil et de la chaleur.

Publié le : 6 Juin 2019

Lire la suite

Tags : santé famille

Voir tous les articles Bébé 0-3 ans

Back top
Suivez-
nous
Club fidélité Himums Club fidélité Himums