OK
Logo hifamilies mobile
Logo hifamilies picto
Newsletter
Connexion
Logo hifamilies
Connexion

Bébé 0-3 ans

Pleurs de bébé : est-ce possible de les décrypter ?

Bébé 0-3 ans

Pleurs de bébé : est-ce possible de les décrypter ?

Pleurs de bébé : est-ce possible de les décrypter ?

Pas facile de comprendre les pleurs de bébé durant les premiers mois ! Surtout si l’enfant est inconsolable, les pleurs peuvent représenter une véritable source d’angoisse pour les nouveaux parents. Pour identifier les besoins du nourrisson et le calmer, voici comment mieux écouter les pleurs de bébé.

Les pleurs, le premier langage de bébé

Quand bébé pleure, c’est sa façon de s’exprimer. Les pleurs représentent son premier langage pour signifier un besoin voire une alerte. Souvent difficile à comprendre par les parents, les pleurs sont parfois inquiétants, déroutants voire frustrants et éprouvants. Il peut s’agir d’une véritable source d'angoisse ce qui nous encourage à essayer de les décrypter.

Les pleurs normaux du nourrisson

Certains pleurs de bébé sont normaux et habituels. Un nourrisson peut simplement exprimer des besoins classiques comme la faim, la fatigue, le besoin de succion ou de câlins ou encore un simple inconfort. La durée des pleurs augmente de la naissance à la 6e semaine de vie pour atteindre jusqu'à 3h par jour. En général, cette durée quotidienne diminue progressivement par la suite.

En fin d’après-midi ou en soirée, les pleurs de déchargement sont assez fréquents. C’est le moment pour bébé d’évacuer tout le stress de la journée.

Bébé peut aussi être malade : soyez attentif aux symptômes tels que la congestion nasale (nez bouché), ou au contraire le nez qui coule, la fièvre… N’hésitez pas à consulter votre médecin si besoin.

Les pleurs excessifs du nourrisson

Les pleurs excessifs vrais du nourrisson sont caractérisés par la règle des 3x3 :

  • une durée quotidienne de plus de 3h par jour,
  • plus de 3 jours par semaine,
  • pendant plus de 3 semaines.

8 à 25% des nourrissons seraient sujets à ce type de pleurs durant le premier trimestre de vie. Il existe de nombreuses causes médicales de pleurs excessifs vrais du nourrisson : les coliques du nourrisson, l’œsophagite (une complication du reflux gastro-oesophagien), les problèmes de sommeil, une intolérance aux protéines de lait de vache ou très rarement une intolérance au lactose… La relation entre les parents et l’enfant, ou encore des tensions familiales, peuvent aussi en être la cause.

Moins fréquents, il existe aussi des pleurs excessifs aigus relatifs à une douleur soudaine. D’apparition brutale, ces pleurs et cris sont particulièrement intenses et stridents. Les causes de ces pleurs sont nombreuses : constipation, infection, traumatisme, irritation cutanée, hernie inguinale, maux de tête…

Les pleurs excessifs nécessitent dans tous les cas une consultation chez un médecin sans tarder, voire en urgence s’ils sont aigus et de cause inconnue ou potentiellement grave.

Que faire quand bébé pleure ?

Décrypter les pleurs normaux de bébé peut s’avérer compliqué. Vous poser les bonnes questions permet généralement d’identifier les besoins les plus courants du nourrisson.

Les réflexes et gestes de base pour calmer bébé

Pour répondre aux pleurs normaux de bébé, tentez d’identifier ses besoins. Lorsque les pleurs sont de plus en plus intenses et demeurent rythmés, il peut avoir faim ou soif. Au contraire, après un repas, des pleurs peuvent signifier qu’il ne désire plus manger mais seulement satisfaire son besoin de succion. Vous pouvez satisfaire ce besoin de succion en utilisant la tétine, le pouce ou le sein, et même à d’autres moments dans la journée si aucune autre cause de pleurs n’est identifiable. 

Bébé peut être fatigué et vouloir se coucher ou faire une sieste : il pleure alors dans vos bras alors que vous tentez de le cajoler. Lisez notre article Savoir coucher bébé pour un meilleur sommeil. Il peut aussi simplement vous signifier son inconfort lorsque sa couche est souillée.

Certains gestes simples permettent d’apaiser bébé lors des pleurs. Les câlins accompagnés de mots prononcés d’une voix douce sont une technique bien connue. Bébé est déjà sensible à vos intonations ! Vous pouvez lui chanter une berceuse, ou diffuser une musique douce. Bercez bébé dans vos bras, ou offrez-lui un tour de poussette ou de voiture, voire un bain. L’utilisation d’un porte-bébé favorise aussi le contact rapproché.

Durant les premiers mois de vie, le nourrisson a besoin d'être cajolé. C’est à ce moment qu’il identifie ses figures d'attachement, c’est-à-dire les personnes qui prennent soin de lui.

La sécurité d'un bébé inconsolable

Il est très important que le parent principalement exposé aux pleurs excessifs et inconsolables de son enfant puisse se reposer sur son conjoint ou sur une tierce personne (grands-parents, amis…) régulièrement. Ces pauses lui offriront la décompression nécessaire pour continuer d’élever son enfant plus sereinement.

Les réseaux de soutien à la parentalité et les professionnels de santé sont à l’écoute des parents dépassés par leur enfant. Des professionnels de la petite enfance de l’association Enfance et Partage répondent aux parents 0 800 00 3456 (numéro vert « Allo parents bébé », service gratuit).

Si vous êtes seul face à votre enfant inconsolable et que vous ne pouvez pas passer le relai, couchez bébé sur le dos dans son lit en toute sécurité, et quittez la pièce. Allez boire un verre d’eau, respirez calmement et profondément, puis appelez un proche. Dans tous les cas, ne secouez jamais votre enfant malgré l'énervement : le traumatisme crânien pourrait être irréversible.

Vous pouvez consulter la fiche « Devenir parents » de Santé publique France.

Et si décrypter les pleurs de bébé était possible ?

Certains auteurs ont déjà tenté de décrypter les pleurs de bébé : c’est ce qu’a essayé de démontrer la méthode Dunstan. Musicienne et cantatrice, l’auteure Priscilla Dunstan aurait identifié une dizaine de pleurs différents chez les bébés grâce à son oreille absolue. Son étude clinique démontrerait de manière universelle qu’à chaque son de pleur correspondrait un besoin du nourrisson (fatigue, faim, inconfort…).

Davantage pour s’amuser, et reprenant le principe de cette méthode, des produits dérivés tels que des applications pour smartphone permettent d’enregistrer les pleurs de l’enfant. Selon les concepteurs, l’appareil identifierait ses besoins à votre place.

De façon plus pragmatique, c’est en étant à l’écoute de votre enfant, en observant ses mimiques ou ses postures, et en identifiant ses habitudes que vous en deviendrez le meilleur décodeur !

Contributeurs

  • Rédacteur Hi Families,

Publié le : 8 Juillet 2019

Tags : santé famille

Publicité

Le bon shopping avec les Laboratoires Gilbert :

Découvrez aussi...

Besoin sucion 1920x440

Tout savoir sur le besoin inné de succion du bébé

Le besoin de succion du nourrisson est inné. Les parents peuvent répondre à ce besoin pour calmer bébé en lui offrant de sucer son pouce, le sein ou une tétine. Découvrez les nombreux autres rôles insoupçonnés de la succion chez bébé, mais aussi les erreurs à éviter.

Publié le : 26 Avril 2019
Révisé le : 2 Septembre 2019

Lire la suite

Tags : enfant santé nourrisson

Protection solaire 1920x440 2

Bébé à la plage : les règles d'or pour le protéger !

Emmener bébé à la plage, c'est pouvoir profiter de la mer en famille pour mieux s'amuser. Attention, un nourrisson a une peau fragile et il est très sensible au soleil, aux fortes chaleurs, et à la déshydratation. Voici les règles d'or pour protéger bébé du soleil et de la chaleur.

Publié le : 6 Juin 2019

Lire la suite

Tags : santé famille

Voir tous les articles Bébé 0-3 ans

Back top
Suivez-
nous
Club fidélité Himums Club fidélité Himums